10 remèdes naturels à garder dans son placard

      

 

 

◆ Miel: Non seulement il est délicieux mais le miel contient des propriétés antivirale, antibactérienne et antifongique. Il peut être utiliser à la fois en interne (une cuillère à café en prévention) et en externe sur la peau en cas de brûlure par exemple. Sur l’étiquette, cherchez la mention « récolté et mis en pot par l’apiculteur ». Préférez le d’origine biologique et dans un pot en verre.

◆ Oscillococcinum: Préparation homéopathique à utiliser en prévention et en traitement des états grippaux.

◆ Pot Neti: Il nous vient de la médecine traditionnelle Indienne Ayurvedique. En sanskrit, neti veut dire nettoyage du nez. C’est un petit récipient à bec verseur dont la forme rappelle celle de la lampe d’Aladin.

Utilisation:
– remplissez le pot neti avec de l’eau tiède et ajoutez 1/4 de cuillère à thé de sel non iodé;
– mettez-vous au-dessus d’un évier, penchez la tête sur le côté et placez l’extrémité du bec verseur du pot neti dans la narine du dessus. Respirez par la bouche;
– inclinez le pot neti jusqu’à ce que l’eau entre lentement dans la narine du dessus et en ressorte par la narine du dessous; laissez l’eau couler pendant 20 à 30 secondes;
– procédez de la même manière pour l’autre narine.
Ce nettoyage naturel du nez est efficace pour les allergies, les problèmes de sinus (congestion, maux de tête, pression) ou en cas de rhumes à répétition.

◆ Charbon végétal activé: Il fait partie de ces produits économiques, simples et efficaces. Il est reconnu depuis fort longtemps pour ses puissantes capacités de désintoxication de l’organisme. Le charbon végétal est obtenu en calcinant à des températures très élevées du buis, du pin ou de la tourbe que l’on brûle une deuxième fois en y injectant cette fois-ci de la vapeur et de l’air. Le charbon activé attire à lui (grâce à une réaction biochimique appelée adsorption) les résidus des médicaments, les stupéfiants, les alcaloïdes, les additifs alimentaires, les produits chimiques agricoles, les métaux lourds, les gaz, les détergents et les solvants organiques qui sont ensuite évacués par l’intestin. Il est également extrêmement utile dans les cas d’empoisonnement alimentaires.

Prenez une cuillerée à café de poudre dans un verre, ajoutez de l’eau en mélangeant.
Il ne doit pas être absorbé lorsqu’on prend des médicaments ou la pilule anticonceptionnelle , puisqu’il « nettoie » tout, et qu’étant un anti-diarrhée naturel, il peut chez certains causer un peu de constipation

◆ Probiotiques: Ce sont des micro-organismes ingérés vivants, capables d’exercer des effets bénéfiques sur la santé. En se multipliant dans l’intestin, ces bactéries permettent de réduire par simple compétition la population bactérienne potentiellement pathogène. Le concept des probiotiques provient d’un chercheur et Prix Nobel Russe, Elie Metchnikoff, qui avait pour théorie que la longévité des paysans bulgares était directement liée à leur consommation de laits fermentés.

Toutes les bactéries probiotiques connues appartiennent au groupe des bactéries lactiques ou lactobactéries. Les bactéries lactiques Les plus traditionnellement utilisées sont des genres Lactobacillus, les Streptococcus et les Bifidobacterium.
Les principaux effets des probiotiques
– stabilisation de la flore intestinale par compétition avec des bactéries pathogènes
– stabilisation de la fonction barrière de la muqueuse intestinale
– modification de l’écologie intestinale
– diminution des diarrhées associées aux antibiotiques, diminution des diarrhées à rotavirus
– diminution du taux de cholestérol sanguin
– diminution du risque de cancer du colon
– stimulation du système immunitaire
L’environnement (stress, carences alimentaires) ou un traitement antibiotique peuvent perturber l’équilibre de la flore intestinale.
De façon préventive, vous pouvez préserver votre flore intestinale par une bonne hygiène de vie et une alimentation saine et équilibrée mais aussi en prenant des probiotiques en complément.
Parlez-en à votre naturopathe!

◆ Sirop de Sureau (fleurs et baies): Utilisé pour son activité antioxydante, pour réduire le cholestérol, améliorer la vision, renforcer le système immunitaire, améliorer la santé du cœur et lutter contre la toux, les rhumes, la grippe, les infections bactériennes et virales et amygdalitse. Riches en vitamine C, les baies de sureau sont un remède populaire depuis des siècles.

◆ Menthe poivrée: Originaire du Moyen-Orient, c’est un hybride entre la Menthe aquatique et le menthe verte. Elle est de plus en plus utilisée en Europe pour ses bienfaits sur le système digestif. Elle est également très efficace pour rééquilibrer le système nerveux. Vous pouvez la prendre en tisane, en infusion, sous forme d’huiles essentielles (1 à 2 gouttes dans du miel) ou en gélules. Elle peut être utilisée en cas de problèmes digestifs, de syndrome de l’intestin irritable mais aussi pour les migraines et maux de têtes et en cas de stress.

◆ Huile d’arnica: L’arnica est une plante des montagnes à fleurs jaunes que l’on trouve dans les pâturages entre 1200 et 2800 mètres d’altitude, en France (Vosges, Alpes, Massif central, Pyrénées) et en Europe centrale et septentrionale (jusqu’en Sibérie). Elle est utilisée depuis fort longtemps pour soigner les coups, les foulures et les entorses, et fait disparaitre les ecchymoses (diminue la formation des bleus). C’est un anti-inflammatoire puissant et sera utilisé en cas de contusions, coups, hématomes, œdèmes, douleurs musculaires et articulaires, rhumatismes, arthrose…

◆ Vitamine C: Elle est essentielle pour maintenir un système immunitaire performant et se trouve en quantité suffisante si vous consommez suffisamment de fruits et légumes de préférence crus. Cependant, en cas de fatigue, de stress, de rhume ou de grippe, vous pouvez vous complementer en vitamine C afin de retrouver de l’énergie.

☛ Si vous prenez un supplément en fer, évitez de prendre la vitamine C en même temps.
La vitamine C naturelle est à privilégier comme par exemple celle contenue dans l’extrait d’acérola, d’argousier ou de camu camu.

◆ Cuivre: Présents en quantité infinitésimale, les oligoéléments ont un rôle biologique essentiel dans notre corps. En effet, ce sont eux qui déclenchent et qui accélèrent les échanges entre les cellules, les enzymes, les hormones, les vitamines… Des études médicales ont prouvé que certains oligo-éléments, comme le cuivre ou le manganèse, ont une implication directe sur le bon fonctionnement du système immunitaire.

Le cuivre est un anti-infectieux microbien et viral qui a une excellente action stimulante, c’est aussi un régulateur thyroïdien et surrénalien.
On lui prête des vertus anti-inflammatoires et il est bénéfique en cas de maladies infectieuses à virus, surtout la grippe, les maladies inflammatoires, la polyarthrite rhumatoide, et la spondylarthrite ankylosante.
Cet oligo-élément que vous trouverez sous forme d’ampoules se prend à jeun ou à distance des repas (quinze minutes avant ou deux heures après).
Gardez une à deux minutes le contenu des ampoules en bouche.