Conseils-Naturopathiques-Maison par temps de confinement

Série Conseils-Naturopathqiues-Maison par temps de confinement : soutenir vos glandes surrénales et votre sytème nerveux

Nous savons que le stress influence notre système immunitaire  en diminuant notre taux de lymphocytes (globules blancs ) responsables de la défense de notre organisme en cas d’infection. D’autre part, le stress peut également augmenter les réponses inflammatoires de notre organisme, ce qui a pour conséquence l’amplification des symptômes en cas d’infection.

C’est pour cela que l’information partagée ici n’est pas d’accroitre la peur mais de vous permettre de mettre en place des techniques reconnues pour diminuer le stress et soutenir votre immunité et votre corps dans un objectif de prevention. 

Lorsque votre niveau de stress augmente, votre cerveau envoie un message à vos glandes surrénales (petites glandes situées au dessus de vos reins) afin qu’elles libèrent les hormones du stress (cortisol, adrénaline) qui vont déclencher la mise en place de trois options de réponses possibles : la fuite, la lutte ou l’inhibition.

La situation mondiale actuelle déclenche pour nous tous ce processus neuro-chimique de stress. L’objectif est donc de mettre en place des techniques afin d’éviter que le stress de ne devienne chronique et impact négativement notre immunité.

Le stress se manifeste de différentes manières : grincement de dents, tensions dans les trapèzes, les épaules ou/et la nuque, transpiration, palpitation, agitation, difficulté de concentration, pensées qui partent dans tous les sens, insomnie, fatigue, émotivité excessive, irritabilité, maux de tête…

La vérité que nous devons intégrer est qu’aujourd’hui, l’incertitude imprègne nos vies. Nous cheminons dans un “terrain” inconnu sans savoir combien de temps cela va durer et comment les prochaines semaines et mois vont se dérouler. 

Il est donc important d’accueillir et d’accepter cela. Ce n’est pas un processus facile mais nous devons accepter que beaucoup de choses sont actuellement en dehors de notre contrôle. Cependant, nous pouvons décaler notre attention et focaliser sur les choses que nous pouvons contrôler.

Ce que vous pouvez contrôler : 

  • votre niveau de stress 
  • comment vous débutez votre journée
  • ce que vous mangez
  • comment vous bougez votre corps
  • comment vous organisez votre temps 

Lorsque vous focalisez sur les différentes manières de diminuer votre stress, vous allez naturellement libérer plus d’énergie créative qui affectera positivement votre quotidien. 

Concrètement et naturopathiquement (!), voici comment vous pouvez soutenir vos glandes surrénales afin d’éviter l’effet “tsunami” du stress et diminuer l’angoisse chronique : 

  • les respirations profondes et en conscience 
  • la méditation
  • se focaliser sur l’instant présent
  • le yoga, le chi gong, la danse, la gym
  • la consommation des aliments riches en oméga 3 : poissons de mer (sardines, anchois, maquereaux, saumon), huile de lin, noix de Grenoble, graines de lin moulues, graines de chanvre 
  • manger des repas à heure régulière (en évitant les grignotages anarchiques !) 
  • boire des infusions de passiflore ou de basilic sacré 
  • une cure de magnésium 
  • la diffusion d’huile essentielle d’orange douce (ou en massage sur le plexus solaire)
  • auto-massage des glandes surrénales avec de l’huile essentielle d’épinette noire (diluée dans une huile végétale)

Bien débuter sa “journée-confinement “

  • commencer votre journée avec 5 respirations profondes 
  • poursuivez par du mouvement adapté à votre constitution et vos besoins du moment 
  • enchainez avec une petite séance de méditation 

Chaque jour est un témoignage de votre résilience et de votre courage. 

Prenez soin de vous et des autres et à bientôt.