Équilibre hormonal

Les hormones, telles que œstrogènes, progestérone, testostérone, adrénaline et insuline, sont des messagers chimiques extrêmement importants qui affectent de nombreux aspects de notre santé.

Les hormones sont sécrétées par diverses glandes et organes comme notre thyroïde, nos glandes surrénales, l’hypophyse, les ovaires, les testicules et le pancréas. Ainsi, l’ensemble du système endocrinien travaille sans relâche pour contrôler et équilibrer le niveau d’hormones circulant dans notre corps. Aujourd’hui, nous savons qu’il existe des moyens naturels d’équilibrer nos hormones qui sont mises à rude épreuve par le rythme de vie de notre société moderne. Voyons tout d’abord les différents déséquilibres hormonaux qui peuvent nous affecter, leurs signes et symptômes ainsi que leurs causes.

Signes et symptômes qui pourraient indiquer un déséquilibre hormonal :

  • Infertilité
  • Règles irrégulières
  • Prise ou perte de poids (inexpliquées)
  • Dépression, anxiété
  • Fatigue
  • Insomnie
  • Faible libido
  • Modifications d’appetit (attirance pour le sucre ou pour le goût salé…)
  • Problèmes digestifs
  • Perte de cheveux

Voici quelques déséquilibres hormonaux et comment ils peuvent se manifestent au quotidien :

  • Dominance œstrogénique : syndrome prémenstruel, problèmes de sommeil, prise de poids, retention d’eau, stress, ralentissement du métabolisme…
  • Syndrome des ovaires polykystiques (SOPK) : infertilité, prise de poids, risque accru de diabète, acné, pilosité…
  • Faible taux d’œstrogène : faible libido, infertilité, irrégularité menstruelle, stress, émotivité…
  • Hypothyroïdie : ralentissement du métabolisme, prise de poids, fatigue, anxiété, irritabilité, problèmes digestifs, règles irrégulières.
  • Faible taux de testostérone : dysfonction érectile, perte musculaire, prise de poids, fatigue, problèmes d’humeur.
  • Hyperthyroïdie et maladie de Basedow : anxiété, perte de poids, syndrome du côlon irritable, troubles du sommeil, battements cardiaques irréguliers…
  • Diabète : prise de poids, neuropathie, risque accru de perte de vision, fatigue, difficulté à respirer, bouche sèche.
  • Épuisement surrénalien : fatigue, douleurs et douleurs musculaires, anxiété et dépression, troubles du sommeil, problème de concentration, émotivité.

Les déséquilibres hormonaux sont des troubles multifactoriels. Ils sont causés par une combinaison de facteurs tels que l’alimentation, les antécédents médicaux, les gènes, le niveau de stress et l’exposition aux toxines présents dans l’environnement.

Découvrez maintenant plusieurs façons d’équilibrer vos hormones naturellement :

  •  Consommer des aliments sains contenant suffisamment d’acides gras de qualité ( à chaîne courte, moyenne et longue) est la clé pour garder vos hormones en équilibre. En effet, votre corps a besoin de différents types de graisses pour synthétiser  les hormones. Les sources de bons gras à inviter quotidiennement dans vos recettes sont : l’huile de coco, les avocats, le ghee (beurre bio clarifié) et le saumon sauvageÉvitez les huiles riches en oméga-6 (tournesol, maïs, canola, soja et arachide) et privilégiez plutôt des huiles riches en oméga-3 naturels (lin, noix, chanvre). Il existe un type d’oméga-6 appelé acide gamma-linoléique et qui  peut être pris sous forme de supplément d’huile d’onagre ou huile de bourrache (des études montrent que ce type de supplementation peut soutenir et équilibrer les niveaux de progestérone).
  • Utiliser des plantes adaptogènes (ashwagandha, basilic sacré, astragale, rhodiola…) : ce sont des plantes médicinales qui favorisent l’équilibre hormonal et protègent le corps en particulier contre l’excès de stress.
  • Adresser les déséquilibres émotionnels : d’après  la médecine traditionnelle chinoise, les émotions intériorisés  ont un impact direct sur la santé (l’emotion de peur affecte les reins et les glandes surrénales tandis que la frustration et la colère touchent le foie). C’est pour cela qu’il est important de tenir compte de notre “santé émotionnelle” afin d’équilibrer nos hormones. Pour cela, la méditation, la relaxation, les exercices de respiration, l’acupuncture, les massages, la réflexologie…sont d’excellents outils à inclure régulièrement.
  • Utiliser les huiles essentielles : sauge sclarée qui aide à équilibrer les niveaux d’œstrogènes (réguler le cycle menstruel, soulager les symptômes du syndrome prémenstruel); fenouil pour favoriser l’équilibre  intestinal; lavande pour l’équilibre émotionnel (anxiété, stress, sommeil).
  • Supplémenter pour combler les éventuelles carences nutritionnelles : huile d’onagre, Vitamine D, probiotiques.